Thérapie en Psychomotricité

La thérapie psychomotrice est une méthode scientifique régulière qui se concentre sur le mouvement humain et la physicalité dans le contexte de la santé mentale. Il s'agit d'une forme de conseil psychologique visant à réaliser un changement de comportement et à accroître la compréhension de soi. La thérapie psychomotrice approuve le modèle biopsychosocial holistique de la médecine d'une part, et est influencée, entre autres, par la tradition philosophique du corps, la théorie de la Gestalt, la ligne phénoménologique, ainsi que la thérapie neuro-scientifique du corps. La thérapie psychomotrice fait parfois référence au corps «informé»: c'est la personne incarnée qui vit en synergie avec le monde dans lequel elle est ancrée.

Le thérapeute psychomotrice travaille avec les problèmes de quelqu'un qui émergent dans le comportement de mouvement, le langage corporel, les tensions physiques, la posture corporelle, les sensations corporelles et la perception du corps. Le thérapeute en psychomotricité utilise le mouvement, la posture, la tension respiratoire, le schéma d'interaction, etc. comme points d'attention dans le diagnostic et comme points d'application dans le traitement. Grâce à des techniques telles que la conscience corporelle, les méthodologies d'Albert & Diane Pesso, l'expression du mouvement, la danse et la thérapie par le mouvement, la bioénergie, le théâtre, la relaxation, le mindfulness, etc., des tentatives sont faites pour atteindre les objectifs fixés: physiquement, émotionnellement, mentalement) pendant la thérapie psychomotrice et son traitement, qui agissent comme des forces dynamiques de transformation. En thérapie psychomotrice, la relation thérapeutique est essentielle et le thérapeute est formé pour utiliser «lui-même comme instrument». La psychothérapie (psychomotorique) est dispensée en séances individuelles, en couple, en famille ou en groupe. La thérapie en psychomotricité est destiné aux personnes âgées, aux adultes, aux jeunes et aux enfants (où les gens s'intéressent plus spécifiquement au développement psychomoteur). Consultez ce site Web pour voir notre offre.

Entre 1984 et 1994, Dirk Marivoet a travaillé dans les centres psychiatriques de l'Université de Louvain. Ici, il a travaillé pendant de nombreuses années de manière holistique avec une population psychiatrique diversifiée et a également été étroitement impliqué dans la formation de thérapeute en psychomotricité. Il a appliqué les formes habituelles du domaine de l'approche psychomoteur telles que la danse et la thérapie par le mouvement, la bioénergie, la relaxation sensorielle, la sensibilisation sensorielle, la thérapie par la course, mais aussi les formes de sport et de jeu psychothérapeutiquement reconnaissantes et similaires. De par ses années d'expérience et sa formation continue dans des formes spécifiques de psychothérapie (Thérapie psychomotrice selon Pesso, Thérapie intégrative du mouvement selon Petzold, etc.), Dirk est largement considéré comme un "maître thérapeute". Il pratique la psychothérapie psychomotrice (Thérapie psychomotrice dans un contexte psychothérapeutique). Dirk est membre de l'Association flamande des psychomotriciens (VVPMT) et de l'Association belge de psychothérapie (ABP-BVP). Il est un psychothérapeute certifié européen, affilié à l'EABP (Association européenne des psychothérapeutes corporels) et secrétaire général de l'ICPIT (Conseil international des formateurs en intégration psycho-corporelle (Bodymind)). Le livre: "Transformation of the Self with Bodymind Integration" est disponible sur Amazon.

Définition de la thérapie psychomotrice

La thérapie psychomotrice est définie comme une méthode de traitement expérientiel qui prend la physicalité et le mouvement comme point de départ de son approche, en vue d'atteindre des objectifs psychosociaux concrètement formulés chez les patients souffrant de troubles mentaux. L'offre thérapeutique est basée sur une vision holistique de l'être humain basée sur l'unité du corps et de l'esprit. En Flandre, la thérapie psychomotrice est intégrée dans les soins de santé mentale depuis 1965. La thérapie en psychomotricité est bien fondé en théorie et est enseigné au niveau universitaire. La thérapie est destinée aux personnes souffrant de douleurs psychologiques, psychosomatiques, de douleurs chroniques, etc. Diverses techniques et méthodes telles que la danse et la thérapie par le mouvement, la relaxation, la thérapie de conscience corporelle et sensorielle, etc. sont utilisées et se complètent mutuellement. En ce qui concerne les enfants, ce sont principalement les formes connues comme la méthode Sherborne, Rock and Water et d'autres programmes psycho-éducatifs sont utilisés par les psychothérapeutes comme outils pour diverses difficultés. 

Quelle formation les thérapeutes en psychomotricité ont-ils reçue?
La psychomotricité est une discipline pratique et théorique née dans un certain nombre de pays européens dans les années 1940. En Belgique, elle est intégrée dans les soins de santé mentale depuis 1965. La base scientifique se compose des sciences du mouvement, de la pédagogie, de la psychologie, de la santé et des sciences naturelles. La thérapie psychomotrice est façonnée et intégrée socialement dans de nombreux autres pays de manières légèrement différentes. Il y a beaucoup de littérature informative et scientifique sur la thérapie psychomotrice. Vous trouverez quelques références en bas de page.
Où pouvez-vous trouver des thérapeutes en psychomotricité?
Des thérapeutes en psychomotricité peuvent être trouvés dans diverses institutions au sein des soins de santé mentale, des soins pour les handicapés mentaux, de la psychiatrie légale, de la psychogériatrie, des soins aux jeunes, de la psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, de l'éducation spéciale et de la réadaptation. Mais il y a des thérapeutes psychomoteurs qui travaillent comme moi dans ma propre pratique (dans les configurations individuelle, partenaire, familiale et de groupe).
Domaines d'application de la thérapie en psychomotricité.
La thérapie psychomotrice est utilisée chez les enfants, les adolescents, les adultes et les personnes âgées. Moi-même, sur la base de mon expérience accumulée, je travaille principalement avec des adultes souffrant de troubles psychosomatiques et psychologiques, mais aussi avec des enfants sur demande.
Étant donné que les plaintes telles que la morosité, les peurs, l'irritabilité, l'insécurité envers les autres, les tensions, les problèmes alimentaires ou l'épuisement professionnel ont également un côté physique, elles peuvent être traitées avec une approche orientée vers le corps. Le thérapeute en psychomotricité se concentre spécifiquement sur ce que votre corps indique: tensions physiques, langage corporel, posture corporelle, façon de bouger, respiration et expérience corporelle.
Troubles de la perception visuelle, auditive, tactile et vestibulaire, motricité globale et fine, schéma corporel et perception corporelle, troubles du développement, troubles d'apprentissage, difficultés d'écriture, comportement agressif et oppositionnel, dépression, anxiété et troubles psychosomatiques, troubles de l'alimentation et troubles cognitifs, psychotiques et de la personnalité sont quelques-uns des domaines dans lesquels le thérapeute en psychomotricité est spécialisé dans ces différents domaines et peut utiliser des méthodes et techniques de manière adaptée pour chaque groupe cible ou indication spécifique, à la fois individuellement et en groupe. Dans l'IBI, vous pouvez également travailler avec des familles à partir d'un cadre systémique et axé sur le corps. Consultez notre gamme de programmes pour des informations spécifiques.
Pratique
Après un examen psychomoteur prévu et en consultation avec le patient, le but est d'atteindre des objectifs concrets formulés qui sont pertinents pour les problèmes spécifiques pour lesquels le patient a besoin d'aide. Lors d'une séance d'admission, le thérapeute en psychomotricité examine la nature et la cause de vos plaintes. Sur la base du diagnostic (basé sur l'observation ou des tests) et votre demande d'aide, un plan de traitement sera élaboré. En participant à la thérapie en psychomotricité, vous apprenez à reconnaître et à comprendre vos signaux corporels, vos sentiments et vos comportements et à aborder différemment vos plaintes et problèmes. Les moyens utilisés constituent donc le contexte dans lequel vos réclamations, votre comportement et l'ensemble de vos problèmes sont traités et ciblés. Dans la thérapie psychomotrice, une autre subdivision peut être transformée en méthodes. Selon l'opportunité, je travaille avec une ou plusieurs des méthodes suivantes:
  • orienté vers la pratique fonctionnelle;
  • expérientiel;
  • orienté vers les conflits;

En outre, il est tenu compte

  • support orienté réseau
  • l'utilisation possible de médicaments

Orienté vers la pratique fonctionnelle

Dans ce style de travail, le fonctionnement sain est favorisé par la formation et la pratique systématique, par exemple des exercices de sensibilisation, une formation d'orientation, une pratique avec 3 formes de mouvement: mouvement réflexe, mouvement aléatoire, mouvement émotionnel (après Pesso), relaxation, course à pied et autres formes de thérapie sportive, entraînement à l'affirmation de soi, jeu de rôle et autres stratégies comportementales. L'approche est centrée sur le corps dans son ensemble.

Orienté vers l'expérience

Dans ce style de travail, des médias créatifs et des formes de méthodes de soutien à la créativité sont utilisées pour développer le potentiel des patients, fournir des «expériences alternatives» et des qualités salutogènes aux niveaux cognitif, émotionnel et comportemental, en utilisant le jeu de rôle, l'imagination, les méthodes Gestalt, les méthodes du personnel méthodologies, etc.

Dans un environnement sûr et fiable, on peut donc acquérir de nouvelles expériences positives (de mouvement). Cela permet de ressentir des sentiments plus positifs tels que la fierté, la joie, la relaxation ou la satisfaction, ce qui renforce à son tour la confiance en soi et le sentiment d'identité. En répétant et en élargissant ces expériences, la relation avec l'environnement, y compris le thérapeute et les autres, peut également être vécue de manière plus positive.

Orienté conflit

Dans ce type de travail axé sur les processus, les conflits inconscients, les problèmes psycho-dynamiques sont découverts et résolus, en utilisant des techniques d'analyse active, de thérapie Gestalt, etc. Le travail axé sur les conflits a pour objectif de détecter et de résoudre les conflits (non traités) et les troubles d'interaction qui s'expriment également physiquement (mouvements exigus, voix étroite, plaintes psychosomatiques). En bougeant, la personne se montre, y compris les problèmes et les réactions liés à la vie émotionnelle. Le thérapeute apprend à mieux comprendre le «monde intérieur» émotionnel de la personne. Le thérapeute peut alors étiqueter ce qui se passe, structurer et interpréter. De cette façon, des traumatismes émotionnels peuvent être traités qui bloquent le mouvement et provoquent une expérience corporelle perturbée. De cette façon, la gestion des conflits et le traitement des problèmes peuvent avoir lieu et il y a de la place pour de nouvelles expériences constructives. Dans un traitement de groupe en psychomotricité, où l'accent est mis sur le travail axé sur les conflits, les participants devraient avoir un certain degré de capacité d'introspection (auto-perception) et de gestion des conflits. Le psychothérapeute (en ce cas) psychomoteur propose des formes structurées de mouvement et d'exercices physiques qui, en partie par le biais d'interventions et de post-discussions, peuvent donner un aperçu de son propre fonctionnement et de ses problèmes.

Modalité orientée réseau / support.

Il est utilisé pour trouver, mobiliser et utiliser les sources et le potentiel dans le réseau social du patient et / ou sous des formes d'assistance psychosociale. Étant donné que la thérapie en psychomotricité est également une thérapie en contexte / continuum, les couches réseau et vie doivent également être impliquées dans le programme thérapeutique.

Médicaments

Étant donné que dans de nombreux problèmes et troubles, l'intervention médicamenteuse (et même la stimulation cérébrale profonde) est inévitable, comme dans le cas d'une dépression majeure, une combinaison des modalités ci-dessus est recommandée.

Dans l'offre, on peut éventuellement trouver une grande variété d'activités telles que des exercices bioénergétiques, des exercices Pesso, des exercices de yoga, Feldenkrais, l'intégration énergétique, l'intégration posturale, la pleine conscience, la relaxation, la danse, le jeu, la forme physique, les techniques axées sur la physicalité, les situations de respiration et de mouvement axées sur l'expressivité, la créativité et l'interaction avec les autres. La thérapie en psychomotricité occupe une position biopsychosociale, une vision contextuelle ainsi qu'une vision du développement tout au long de la vie. Il suit donc un paradigme complexe multi-perspectives.

La durée et la fréquence du traitement se font en concertation avec le patient. Idéalement, il y a suffisamment de consultations conjointes avec le médecin, le psychiatre et l'équipe de thérapeutes qui l'accompagne. En ambulatoire, une moyenne de 1 à 2 fois par semaine est généralement convenue (dans certains cas, un travail plus intensif peut être effectué), individuellement et / ou en groupe. Des devoirs peuvent être donnés.

Etant en relation avec l'école scandinave, la Pesso thérapie, la thérapie par le mouvement intégratif, la thérapie par la danse, j'ai découvert que compte tenu de mon éducation reichienne et de mon intérêt pour le "bodymind integration", mon interprétation de la thérapie en psychomotricité est étroitement liée à celle de l'école norvégienne de physiothérapie psychomotrice. Tout comme mon propre travail, cette forme de thérapie en psychomotricité est basée sur le travail pionnier de Wilhelm Reich. La psychanalyse, la végétothérapie et la thérapie en psychomotricité se rejoignent. L'approche est basée sur la théorie selon laquelle les patients souffrant de problèmes chroniques, physiques ou psychologiques, peuvent répondre à des troubles généraux liés à la posture, à la respiration et au mouvement, ainsi qu'à des tensions musculaires musculaires et des changements cutanés. Un article du bon ami Michel Heller, PhD, situe l'origine de cette forme de thérapie en Norvège. Vous pouvez consulter l'article ici.

J'ai également été influencé par des personnes comme Gerda Boyesen, qui vient également de cette école. Je l'ai rencontrée et j'ai travaillé avec certains de ses élèves. Gerda Boyesen a étudié la psychologie et la kinésithérapie à Oslo. Grâce à ses études de kinésithérapie, elle est entrée en contact avec Aadel Bülow-Hansen, qui a développé une technique de massage neuromusculaire pour les patients psychiatriques avec une musculature hypertonique prédominante, et qui coordonne le système musculaire, la respiration, la relaxation et la libération émotionnelle. C'est ce qu'on appelle la technique psychomotrice (((Trygve Braatøy (PSYKOMOTORISK FYSIOTERAPI, HOLISME OG PARA-DIGMESKIFTER)) et est étudiée à l'Université d'Oslo. Lillemor Johnson, qui a également suivi une formation à l'Institut Bülow-Hansen, a développé une méthode efficace pour développer les muscles hypotoniques. Ces deux modèles de massage ont formé la base du Massage Biodynamique. Gerda Boyesen a affiné ces méthodes de massage et a ajouté ses propres découvertes sur le péristaltisme comme moyen d'autorégulation par décharge végétative, ainsi que sa propre théorie de la signification du système circulatoire dans le corps Biodynamic Psychology est l'intégration de son interprétation de la "cuirasse", de la psychologie et des méthodes de massage de l'Institut Bülow Hansen à Oslo.

De plus, mon style de pratique est fortement influencé par la thérapie psychomotrice d'Albert Pesso et Diane Boyden-Pesso, ainsi que par Hilarion Petzold. Je travaille avec tous ces styles et méthodologies en thérapie au besoin, mais je me spécialise également dans le travail avec la myofascie, le tissu conjonctif qui enveloppe les muscles. Ces techniques proviennent de l'intégration posturale.

Vous trouverez ci-dessous un certain nombre d'articles destinés aux psychothérapeutes professionnels:

The Golden Age of Body Psychotherapy in Oslo1 Michael Coster Heller
DevelopmentBodyExaminations

Enkele artikels uit de OUDE doos (die aantonen dat bewegen in psychotherapie in de lage landen reeds lang een thema is)

References: 
De Lange, J. & Bosscher, R. J. (2008). Psychomotorische Therapie in de praktijk. Amsterdam: Boom.
Probst, M. & Bosscher, R.J. (red.) (2001). Ontwikkelingen in de psychomotorische therapie. Houten/Diegem: Bohn Stafleu Van Loghum.
De Lange, J. (2010). Lichaams- en bewegingsgerichte interventies in de ggz. Amsterdam: Boom.
Hekking, P. & Fellinger, P. (2011). Psychomotorische therapie: een inleiding. Amsterdam: Boom.
Simons, J. (2010), Introductie tot de Psychomotoriek. Garant
TOP